UN LABORATOIRE CRÉATIF À LA POLYVALENTE DE DISRAELI

Publiée le 19 novembre 2019 par Guylaine Hébert

Disraeli, le 14 novembre 2019 - C'est avec fierté que les représentants de la Polyvalente de Disraeli inauguraient dernièrement leur tout nouveau laboratoire créatif. Reconnue pour son dynamisme, notamment par son offre de concentrations comme les Arts du cirque, le Hockey, le Plein air et le Théâtre, la Polyvalente de Disraeli choisit cette fois de se brancher sur la réalité numérique en mettant en place le premier laboratoire créatif de la région. 

Dans sa volonté de s'établir comme un agent de changement et d'innovation, la Polyvalente de Disraeli s'est dotée d'un local à la hauteur de ses ambitions offrant de nouvelles technologies. Cet espace d'apprentissage résolument moderne est doté des plus récents équipements, tels que robots, imprimantes 3D, lunettes de réalité virtuelle, drones, découpes de vinyle et fraiseuse numérique. 

« Notre laboratoire créatif sera une fenêtre ouverte sur les sciences et technologies d'aujourd'hui visant à former les futurs créateurs de demain. Par l'exploration de nouveaux outils sollicitant la curiosité et le plaisir d'expérimenter, ce projet favorisera la fierté, la motivation et la persévérance scolaire de nos élèves. », de mentionner le directeur de la Polyvalente de Disraeli, M. Jonathan Brochu.

Pour parvenir à réaliser ce projet, la Polyvalente de Disraeli a su mobiliser divers acteurs du milieu. D'une part, Desjardins a octroyé une somme de 50 000 $ pour l'acquisition  des équipements spécialisés qui permettront aux élèves d'explorer les innombrables possibilités du numérique en matière d'apprentissage, de communication et de créativité. D'autre part, la Fondation Jean-Dupéré a attribué  une somme de 23 475 $ permettant ainsi de libérer une enseignante en science et technologie afin qu'elle puisse travailler à l'élaboration d'outils pédagogiques et de projets en lien avec le matériel en place. 

Un tel projet nécessite  également la formation du personnel enseignant et technique. Le Cégep de Thetford s'est ainsi engagé à lui offrir une formation personnalisée  pour l'appropriation du matériel numérique. Les coûts associés à cet aspect seront assumés par la Fondation Jeunesse Secondaire Disraeli et la Polyvalente de Disraeli tandis que la Commission scolaire des Appalaches (CSA) a contribué à l'aménagement du local. Enfin, Nutech, Oleotek et Prolab Technolub, des entreprises régionales à la fine pointe de la technologie, collaborent activement pour développer une relève qualifiée. 

Pour le président de la Commission scolaire des Appalaches (CSA), M. Denis Langlois, la présence d'un tel laboratoire à Disraeli représente un énorme avantage. « Grâce à ce nouveau laboratoire, les élèves pourront acquérir le savoir nécessaire à l'exploration de leurs capacités créatives, à l'innovation et à une préparation adéquate en vue de leurs futurs emplois. Ils se sentiront chez eux, dans un milieu qui leur parle et qui veille à leur avenir de façon proactive et compétente », de mentionner M. Langlois.  

Le directeur général de la CSA, M. Jean Roberge, salue pour sa part l'initiative mise en place. « Les progrès fulgurants dans le domaine du numérique confirment la nécessité d'agir afin de répondre aux enjeux technologiques liés aux innovations qui viendront transformer nos milieux d'éducation et nos milieux de travail. Je félicite donc la Polyvalente de Disraeli pour tous les efforts mis à développer un projet d'une telle envergure », conclut M. Roberge. 

-30-

 

 

Source :   Mario Royer 
                 Conseiller en communications
                 Commission scolaire des Appalaches
                 mario.royer@csappalaches.qc.ca

 

Renseignements:  Jonathan Brochu
                                 Directeur Polyvalente de Disraeli
                                 418 338-7800, poste 4005

Archives