Une expérience enrichissante pour deux élèves à un camp international de cirque

Publiée le 1 octobre 2019 par Guylaine Hébert

Une expérience enrichissante pour deux élèves à un camp international de cirque 

Disraeli, le 28 septembre 2019 - Deux jeunes acrobates du Programme des arts du cirque de la Polyvalente de Disraeli ont vécu dernièrement une expérience des plus enrichissantes. En effet, Léonie Poulin, élève en première secondaire de Thetford, et Léa St-Onge, élève en troisième secondaire de Disraeli, ont participé aux camps internationaux intensifs de l'École nationale de cirque (ÉNC) à Montréal. 

Pendant que Léonie prenait part au camp réservé aux élèves de 9 à 12 ans d'une durée d'une semaine, Léa s'est retrouvée entre les murs de l'ÉNC pendant deux semaines en compagnie d'un groupe d'acrobates âgés entre 13 et 17 ans. 

C'est à la suite de la tournée nationale de présélection tenue en novembre dernier au cours de laquelle 400 acrobates furent auditionnés à travers le Canada qu'elles ont ainsi été recrutées. Outre les jeunes athlètes des différentes provinces canadiennes, ces camps comptaient également des jeunes en provenance des États-Unis, de la Chine, de la Russie ainsi que d'autres pays d'Europe, notamment de la France. La participation des deux athlètes du Programme des arts du cirque de la Polyvalente de Disraeli à ces camps confirme donc leur haut niveau d'excellence. 

En plus du choc culturel de se retrouver en compagnie de jeunes de plusieurs nationalités, les deux acrobates de la région ont aussi dû travailler dans la langue de Shakespeare pendant leur séjour puisque ces camps se déroulaient en partie en français, mais aussi et surtout en anglais. 

Le camp les a amenées à pratiquer des disciplines auxquelles elles n'avaient jamais pris part telles que le fameux « power track », la jonglerie et les différentes formes d'équilibre. Elles ont, par ailleurs, réussi des mouvements d'un très haut degré de difficulté qu'elles n'avaient jamais tentés. En dépit des difficultés liées à l'éloignement, Léonie et Léa se sont très bien tirées d'affaire au niveau technique, ce qui constitue un exploit en soi dans les circonstances. 

Le camp s'est terminé par une présentation, devant les parents et amis, des différentes habiletés acquises pendant leur séjour dans cette école de réputation internationale.

 Il va sans dire que ces deux jeunes représentantes du Programme des arts du cirque disraelois sont ressorties enchantées de leur séjour et qu'elles répéteront avec plaisir l'expérience dans l'éventualité d'une nouvelle sélection. 

-30-

 

Source : André Garon
Enseignant
Polyvalente de Disraeli
Tél. : 418 449-3200, poste 4026

 

Archives