UNE SOLUTION ÉCOLOGIQUE PENSÉE PAR QUATRE ÉLÈVES

Publiée le 23 mai 2019 par Guylaine Hébert

Thetford Mines - le 23 mai 2019 - C'est à l'occasion de l'exposition organisée dans le cadre du Programme Primaire du Baccalauréat international que quatre élèves de 6e année de l'école Saint-Noël se sont récemment démarqués par l'originalité de leur projet.

Sous le thème « La technologie; un peu, beaucoup, à la folie! » les élèves étaient invités à développer un projet et à le présenter par la suite aux nombreux visiteurs de l'exposition. L'équipe composée de Phoebe Dagnault, Rose Lehoux-Roy, Joshua Fillion et Alexandre Breton a donc choisi de porter sa recherche sur les impacts de la technologie sur la planète.

Devant un auditoire formé d'élèves, de parents et de gens de la communauté, le quatuor a pu dévoiler les résultats de ses recherches. Ainsi, au terme de leurs travaux, les quatre élèves en sont venus à la conclusion que les technologies, même si elles présentent de nombreux avantages, occasionnent également beaucoup de pollution.

À la suite de ce constat, l'équipe avait pour mission d'identifier et de proposer à ses pairs et à la population des pistes de solutions afin de limiter la pollution par les technologies. C'est ainsi que Phoebe, Rose, Joshua et Alexandre ont convenu de créer deux centres de récupération situés au Service de garde de l'école Saint-Noël et dans le couloir du troisième cycle à la Polyvalente de Thetford.

Ces deux centres permettront aux élèves, aux enseignants et à toute autre personne d'y déposer des cartouches d'encre, piles, crayons de feutre, stylos, CD ainsi que de vieux appareils électroniques comme des téléphones cellulaires et des tablettes. Ces objets seront ensuite acheminés vers les lieux appropriés afin d'être recyclés.

L'activité qui s'est déroulée pendant quelques mois a atteint son objectif qui vise à ce que les élèves utilisent les apprentissages acquis dans le cadre de leurs recherches afin de mener à des initiatives qu'ils pourront par la suite proposer à la communauté.

C'est d'ailleurs pour cette raison que les responsables de l'exposition ont pu compter sur l'aide financière de la Ville de Thetford et d'un de ses conseillers, M. Yves Bergeron, pour la réalisation de l'activité.

- 30 -

Source :        Mario Royer
                     Conseiller en communication
                     

Archives